IDENTIFICATION ET CATALOGUE DE BOUTONS CIVILS ET MILITAIRES FRANCAIS ET ETRANGERS
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gael



Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2014

MessageSujet: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Jeu 26 Juin - 15:23

Bonjour,je vis a belle ile en mer et j'ai trouvé dans mon jardin un bouton de  15mm de
diametre.il est inscrit sur le pourtour"
empire francais "
et au centre"
regi de belle isle"
j'aimerait présenter ma découverte et l'identifier
Revenir en haut Aller en bas
gael



Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2014

MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Jeu 26 Juin - 15:40

" />
Revenir en haut Aller en bas
chris01

avatar

Messages : 1037
Date d'inscription : 05/10/2009
Age : 65
Localisation : près de Bourg en Bresse

MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Jeu 26 Juin - 18:18

bonjour,
régiment de conscrits réfractaires, 1811-1812.
régiments de Walcheren, de l'Ile de Ré, de Belle -Ile:
ces trois régiments furent créés le 24 janvier 1811 et constitués avec des conscrits réfractaires, l'année suivante le régiment de l'île de Walcheren (Hollande) et celui de l'île de Ré (Charente-inférieure) prirent rang dans l'infanterie de ligne sous les numéros 131 et 132, le régiment de belle Ile (Morbihan) forma le 36ème léger.
chris
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques22

avatar

Messages : 3407
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 57
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Jeu 26 Juin - 21:10

Demat Gael,

Voila un bouton local fort intéressant de part son histoire   

Christ a bien identifier ce bouton. IL appartenait à un uniforme de régiment disciplinaire sous le premier empire.

Pour son historique;
Durant tout le XIXe siècle, la France est sans doute la première puissance mondiale en termes d’unités de répression des militaires. Le nombre, la diversité, les règlements, la dureté des châtiments, etc. tendent à le démontrer. Si les galères en sont les ancêtres, tout commence vraiment avec la Révolution, ses guerres et la montée en puissance de la conscription. Certains délits militaires se développent alors : désertion, mutilation volontaire et insoumission entre autres. C’est par ces catégories que le mouvement de création de ces unités est initié. Ce processus, qu’on pourrait qualifier de rationalisant, n’est pas pour autant simplificateur. La situation est même d’une rare complexité, pour une période relativement courte : vingt-cinq ans, de 1789 à 1814. Mais quelques grands traits émergent : le principe de séparation des catégories, déserteurs, réfractaires, mutilés, indisciplinés, s’installe ; le régime disciplinaire est aggravé ; apparaît même la subdivision d’une catégorie d’unités (les bataillons coloniaux à partir de 1811) en deux degrés de gravité dans la punition ; l’éloignement dans des îles, des ports de guerre, des territoires étrangers, est une règle importante ; l’emploi des hommes à des fins militaires : travaux, gardes, exercices, puis retour dans les unités normales, est le fil conducteur de cette politique. Ce dispositif est soigneusement encadré. Mais cet encadrement légal est pondéré par les circonstances et les besoins. De plus, il subit des éléments de perturbation autorisés : l’envoi de civils – donc des non militaires – directement par les préfets de police, et le mélange des différentes catégories au sein des unités, par exemple. Les bataillons coloniaux, créés pour les déserteurs, les volontaires pour les colonies et les civils envoyés directement par les préfets de police, sont les seuls conservés par la Restauration.

Le 1° bataillon colonial et le I° bataillon de pionniers coloniaux furent réunis, à Belle-Il, aux 4 bataillons de même arme, pour ne former ensemble qu’un seul bataillon colonial, sous la dénomination de premier bataillon colonial.

Le 25 mars 1811, un décret rendait l’arrêté du 16 germinal an XII sur le mode d’administration de la police et de la justice militaire dans les dépôts coloniaux applicable dans les régiments de la Méditerranée, Walcheren, Belle-Ile et l’île de Ré, ainsi que dans le 1er bataillon colonial. Ces régiments « de réfractaires » étaient consacrés « comme des maisons de correction militaire », soumis à une discipline à part, comme les dépôts coloniaux, ce qui devait sans doute combler le déficit punitif dû à la réduction du temps passé dans les dépôts de conscrits réfractaires.

Alençon, 1er juin 1811

Au général Clarke, duc de Feltre, ministre de la guerre, à Paris

Je reçois votre lettre du 29 mai. Je ne comprends pas bien l’organisation des bataillons coloniaux, et comment on doit mettre les armes à la main à de mauvais sujets. Les soldats mauvais sujets et incorrigibles, qu'il est dangereux de conserver dans les corps réguliers, qui troublent la tranquillité dans l'intérieur, doivent bien faire partie de ces bataillons, mais au lieu d'être armés de fusils devraient être armés de pioches et travailler. Faites-moi un rapport sur cela. Dans les bataillons, il ne sera laissé d'armes qu'aux hommes de la 1e compagnie, qu'on composera des hommes les plus sages et dont on sera le plus content. Les autres n'auront que des pioches et outils de pionniers, ne jouiront d'aucune masse et seront mis pour les travaux à la disposition du génie, qui sera chargé de les solder. On pourrait peut-être en faire autant des bataillons étrangers.

Les sources => http://www.histoire-empire.org/correspondance_de_napoleon/1811/juin_01.htm
Les renseignements complémentaires paragraphe 32 à 36, et l'ensemble de la constitution de ces régiments ICI =>  http://rha.revues.org/6032
Kénavo.  
Revenir en haut Aller en bas
http://[color=#ffff00]Rappel: les lois sur la propriété intellec
gael



Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2014

MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Jeu 26 Juin - 22:13

en effet très intérressant car belle ile est un lieu chargé d'histoire militaire.Merci beaucoup pour toutes ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
mo05

avatar

Messages : 2427
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 65
Localisation : Hautes-Alpes

MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Ven 27 Juin - 8:56



chris et jean-jacques pour l'identification !

gaël ! Merci pour cet intéressant bouton inédit dans notre forum
Revenir en haut Aller en bas
michmuch

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Sam 28 Juin - 13:19

bonjour

Les fouilleurs de Borodina trouvent des boutons de ces unités, alors qu'ils ne sont pas reconnus comme ayant participé à la campagne de Russie

Slts

Jm
Revenir en haut Aller en bas
Dan

avatar

Messages : 1974
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 50
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   Jeu 3 Juil - 9:27

superbe bouton et superbe identification,,
un mot "merci"!
merci messieurs.   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouton avec légende "Empire français" et "regi de belle isle" - Régiment de conscrits réfractaires / 1811-1812
» Bouton fantaisie années 1960 - François 1er et salamandre couronnée
» Bouton avec picots
» petit bouton avec étoiles et rosace
» Curieux bouton avec couronne et initiales GG - attache repercée XVIIème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA BOITE A BOUTONS - Boutons Civils et Boutons Militaires :: *** 2. BOUTONS MILITAIRES *** (CLASSEMENT A JOUR AU 09.03.2017) :: BOUTONS XIXème - divers - et Douanes, Ecoles Militaires, Gendarmerie, Justice Militaire, Pompiers/Paris-Marseille-
Sauter vers: