IDENTIFICATION ET CATALOGUE DE BOUTONS CIVILS ET MILITAIRES FRANCAIS ET ETRANGERS
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 bouton militaire - France - empire français - 8eme Régiment d'artillerie à pieds - petit module

Aller en bas 
AuteurMessage
le fouineur de givenchy

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: bouton militaire - France - empire français - 8eme Régiment d'artillerie à pieds - petit module   Lun 24 Oct - 17:03

Bonjour les amis, après le numéro 6 et 7 voici le numéro 8 :)
bouton pour le 8e d'artillerie à pieds





Ancien Régime.
Créé par l’ordonnance royale du 24 octobre 1784, le Corps Royal de l’Artillerie des Colonies est constitué le 1er avril 1785, en 5 brigades de 4 compagnies chacune. Formé à Douai, puis dépôt à Port-Louis, deux brigades (2ème et 4ème) sont stationnées à Lorient ; une brigade est en Inde (1ère), Saint-Domingue (5ème), Martinique (3ème). Il est rattaché au ministère de la Marine.

Révolution et Empire.
Le 8ème Régiment d’Artillerie est créé le 20 juillet 1792 et passe au ministère de la Guerre, à l’artillerie de terre, le 27 août 1792. Un bataillon est stationné à Rennes, en plus des compagnies toujours stationnées dans les colonies.
1793 : Campagne de Vendée.
Le 8ème Régiment d’Artillerie à Pied est créé en 1794, avec la formation du 2ème bataillon. Son dépôt, après Rennes, est successivement à : Douai (1794 à 1800) ; Boulogne (1800-1808) ; Douai (1808-1810) ; Anvers (1810-1811) ; Douai (1811-1814) ; Rennes (1814-1815) ; Rennes et La Rochelle en février 1815.
1794 : Avec l’Armée du Nord, siège de Bois-Le-Duc.
1801 : Combat naval d’Algésiras.
1802 : Saint-Dominique (4 cies) ; un détachement se maintient dans l’Est de l’île jusqu’en 1809.
1802 - 1810 : La Réunion (un détachement).
1805 : Grande Armée : participation à la bataille d’Austerlitz. L’artillerie du régiment occasionne de très lourdes pertes chez l’ennemi dans la mesure où ses canons brisent la glace du lac sur lequel il s’est réfugié. Cela lui vaut l’appellation, sur décision de l’empereur Napoléon Ier, de Régiment d’Austerlitz.
1806 - 1808 : Grande Armée. Le régiment se distingue en 1807 à Friedland où ses canonniers causent de grands ravages parmi les troupes russes. Au cours d’une inspection, le général Muller déclare alors "L’espèce d’hommes est superbe, le régiment est bien commandé, d’une brillante tenue et bien discipliné".
1808-1813 : Guerre d’Espagne : Somosierra (1808) ; Uclès, Almonacid (1809) ; Ciudad Rodrigo (1810) ; Siège de Tarragone, Chiclana (1811).
1809 : Armée d’Allemagne : Eckmühl, Essling, Wagram, Znaïm.
1812 : Grande Armée : La Moskowa ; Krasnoe ; La Beresina.
1813 : Lützen ; Bautzen ; Dresde ; Leipzig.
1814 : Campagne de France : Craonne ; Laon ; Défense de Paris.
1815 : Campagne de Belgique : Waterloo.
Le régiment est licencié en novembre 1815.

De 1815 à 1848.
Le Régiment d’Artillerie à Pied de Rennes est créé le 21 mai 1816. Il tient garnison à Rennes (1816-1819) puis Toulouse (1819-1820). Le 16 août 1820, il redevient le 8ème Régiment d’Artillerie à Pied, et tient garnison à Toulouse (1820-1825), puis Valence (1825-1829) avant d’être dissous à Toulouse le 5 août 1829.
Il réapparaît le 21 mai 1830 sous l’appellation 8ème Régiment d’Artillerie. Il tient garnison à Rennes (1830-1831), à La Fère (1831-1835), à Metz (1835-1840), à Toulouse (1840-1844), Besançon (1844-1849), Metz (1849-1850), La Fère (1850-1853) et Vincennes (1853-1854).
Ses campagnes pendant cette période :
1823 : Expédition d’Espagne (1ère à 8ème compagnies) : La Corogne ; Le Trocadéro.
1828-1833 : participation à l’expédition de Morée pour soutenir les insurgés grecs lors de la guerre d’indépendance grecque. Prise du château de Morée. Siège de Coron.
1832 : Siège d’Anvers (2ème et 10ème à 14ème batteries).
1832 - 1854 : Algérie (15ème batterie).

source et suite de l'historique du régiment : http://basart.artillerie.asso.fr/article.php3?id_article=543
Revenir en haut Aller en bas
 
bouton militaire - France - empire français - 8eme Régiment d'artillerie à pieds - petit module
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouton militaire N°55 régiment d’infanterie de ligne période 1820 à 1844
» Bouton militaire aigle couronné - 1804-1814
» 2 boutons civils grand module et 1 bouton militaire plat régiment n° 2 - XVIII / XIXème.
» Bouton Marine Nationale française - XIX / XXème
» Bouton militaire troupes d'infanterie française Tunisie (grenade et croissant )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA BOITE A BOUTONS - Boutons Civils et Boutons Militaires :: *** 2. BOUTONS MILITAIRES *** (CLASSEMENT A JOUR AU 09.03.2017) :: BOUTONS avec n° de régiment /demi-brigade/bataillon/division/escadron/corps - PLATS-
Sauter vers: